24/03/2009

Finaliste cette année; Andrée Hiar

reflets_d'_eau

Il y a 9 ans, je me suis décidée à faire un grand saut : m’inscrire à l’Académie pour apprendre la peinture à l’huile. Le Professeur Debatty m’a conseillé de m’inscrire en pluri disciplinaire. Pendant trois années, il m’a enseigné l’art de la peinture acrylique, l’art du dessin avec tous ses dérivés et ses techniques .

En dessin, le pastel, le fusain, l’encre de chine avec le mariage de plusieurs couleurs m’ont fait aimer la transparence .

03b

On se rend compte, lorsque les trois années sont passées, combien de choses on a apprises et appréciées . De là,  je me dirige vers la peinture à l’huile où je suis fascinée par exemple par les miroirs que je devais peindre , en noir et blanc ou avec d’autres couleurs pour faire refléter la transparence . Aimant la nature, je travaille suivant le sujet sur différents formats. La nature ,la transparence de l’eau ou du miroir, la fluidité, les reflets dans ces états changeants.

04b

Puis il y a eu le travail de l’eau , la mer ,mon étang , où l’eau devient gouttelettes , glaces ,neige.

J’ai appris à anticiper les mouvements .Chaque surface de la peinture est différente.

Andrée

Parfois elle est couverte d’aspérités, elle est fibreuse, granuleuse, ou lisse par endroits. Le cheminement de ma peinture continue. Les années passent , tout est à apercevoir .

Sur le motif , je commence à analyser l’image et je prends des notes.

De plus en plus de recherches, prises de vue de photos , découpages pour en faire une peinture .

05b

Puis je commence à me concenter sur la musique, j’ai le Professeur  Anisetto .Comme c’est la mode , le M P 3 m’apporte beaucoup de plaisir . Je peins en écoutant du Liszt, du Tchaïkovski . Suivant la partie du morceau , ma peinture devient imaginaire ou linéaire , ma toile devient gaie ,vivante ou parfois mélancolique et peut-être dramatique.

Ensuite j’ai mon Professeur Laurence Burvenich qui m’ apporte beaucoup de techniques dans mes  peintures , il y a aussi la transparence qui revient avec l’eau et la nature , brins d’herbes graminées .

Maintenant c’ est la macro , les sujets sont toujours présents , des colorés , des empâtements, des grattages à la spatule, les doigts parfois servent à oublier le pinceau.

AtelAndrée

Ma dernière année ,  je peins mes toiles dans les tons de gris chaud , gris froid et aussi colorés, peinture que je tâche d’épurer ( montagnes ou paysages ).

Plusieurs glacis se mettent en superpositions pour essayer d’atteindre le plus possible de reflets.

Pendant toutes ces années, j’ai aussi suivi un stage de céramique et mes cours d’histoire de l’art: avec Olivier Duquenne et Marie Claire Toussaint qui m’ont appris l’ art ancien et nouveau. Mes peintres préférés sont Monet, Friedrich et Richter.

 « L’art est quelque chose de contemplatif et de subjectif tout à la fois »

                                                      Andrée HIAR

lien vers son blog:

http://andreedehosdent.skynetblogs.be

 

22:24 Écrit par Aca de Huy dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17/03/2009

Kandinsky à Paris...

Une escapage musée à Paris:

Découvrons Kandinski au Centre Pompidou, le 22 juin 2009...

Rétrospective du 8 avril - 10 août 2009
11h00 - 21h00

EXP-KANDINSKY


Cette grande rétrospective de l'oeuvre d'une des figures majeures du XXème siècle, Vassili Kandinsky, est proposée conjointement par le Centre Pompidou, la Städtische Galerie in Lenbachhaus de Munich et le Solomon R. Guggenheim Museum de New York, qui détiennent les plus importants fonds d'oeuvres de l'artiste.

en un clic: le Centre Pompidou

http://www.cnac-gp.fr/

original_kandinsky

Elle rassemble une centaine de peintures abouties de Kandinsky, particulièrement les Impressions et les Improvisations. Il s'agit de revisiter la perception d'un peintre né à Moscou sujet du Tsar en 1866, mort citoyen français à Neuilly-sur Seine en 1944.

Entre-temps, il aura vécu deux temps forts de la création au XXème siècle : le Cavalier bleu à Munich avant la Première Guerre mondiale et le Bauhaus à Weimar et à Dessau dans l'entre-deux-guerres. L'achèvement du catalogue raisonné de son oeuvre, les récentes découvertes en Russie permettent de restituer l'unité d'une oeuvre picturale qui dépasse de beaucoup le concept posthume, trop étriqué, d'« inventeur de l'abstraction ».

Kandinski_1


10:36 Écrit par Aca de Huy dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/03/2009

Papiers!

Autour du papier

                                                                                 Isabelle FRANCIS

Papier350_tn

Regard sur le papier

 

Du 07/03 au 07/04/09


Dans le cadre de la fête de la langue Française en fête,
le Centre Culturel de Ciney accueille au mois de mars
une exposition liée à l'un des principaux complice de l'écriture : le papier.

Isabelle FRANCIS, aime le papier, son corps, sa substance, son bruissement,
son froissement, son silence, son effacement, son abandon, sa transparence,
son pli, sa sobriété, sa naïveté.

Depuis longtemps, elle a cette fascination pour les questions de langage,
d’apprentissage, les manipulations orales comme écrites et
la manière dont nous essayons de nous en sortir.

Ses recherches partent de technique simple et de leur détournement ludique
pour lui permettre une large liberté à l’expérimentation et
de proposer un sens ironique et non arrêté à des questions
qui la taraudent et dont elle n'a - à l’évidence - pas de réponse.

 

Elle utilise :

La multiplication débordante, la copie.

L’outillage, rien de noble.

La technique, que son principe de base.

Le rythme, le mouvement répété régulier.

La manipulation, des ‘objets’ du quotidien ou propre à une discipline.

La répétition, l’acte de répéter qui dit de nouveau
et fait de nouveau et la prise de conscience de cette improbabilité
de la perfection mais on essaye quand même.

La reproduction, s’excercer.
Essayer de se soumettre à une activité régulière, méthodique.

La documentation, noter, emboîter diverses documentations observées,
mesurées, classées, enregistrées, notées/annotées lui permettant
de rendre avec clareté l’environnement changeant des différentes étapes de travail.

La photographie, une sensation capturée et une dimension distincte
qui l’intéresse car elle lui fournit les possibilités à un travail distinct.


Confettis350_tn


En pratique :


Exposition « Isabelle FRANCIS - Regard sur le papier »
du 7 mars au 4 avril 2009.


Vernissage le vendredi 6 mars à 19h.

Exposition accessible du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00
et de 13h30 à 17h00
et le samedi de 9h30 à 13h.


Au Centre Culturel de Ciney
Place Roi Baudouin 1 - 5590 Ciney

Renseignements : 083 21 65 65

culture@ciney.be - http://centreculturel.ciney.be

 

Entrée libre

10:22 Écrit par Aca de Huy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |